<

Contexte
La demande du projet concerne le développement d’un système constructif permettant de construire rapidement et à bas coût un nombre important de logements de catégorie très sociale à Mayotte. En effet, le contexte géographique et économique actuel de Mayotte, limite aujourd’hui les possibilités de construction de ce type de logement, soit du fait des coûts élevés de matières importées, soit d’un manque d’offres d’entreprises et de techniques constructives sur l’île. L’appel à proposition vise à créer une nouvelle typologie d’habitat à un prix abordable permettant de résorber en partie la crise du logement sur le territoire mahorais, tout en contribuant au développement économique du territoire en développant la filière de construction locale.

 

 

Concept
Pour répondre à cette demande, nous sommes partis de ces trois exigences :

• Pouvoir répondre à une demande forte de construction de logement, dans des délais courts tout en développant des filières et de l’emploi localement. Utiliser donc un système constructif permettant de massifier, de se décliner en modules simples, assemblables entre eux, et faisant appel à une main d’oeuvre locale pour sa mise en oeuvre.

• Apporter un confort thermique intérieur dans un contexte de logements très sociaux pour un public avec très peu de moyens, et donc créer un espace agréable par sa conception même, sans recours à des systèmes mécaniques, en utilisant des principes passifs de ventilation et de protection contre le soleil.

• Proposer un logement pouvant s’adapter facilement à différentes typologies de familles et à des usages et cultures pouvant évoluer avec le temps et selon les résidents accueillis. Offrir une modularité des espaces et permettre la libre appropriation et utilisation des pièces par les familles.

 

Un plan permettant la modularité et la libre appropriation

Le plan modulaire permet une facilité d’évolution entre différentes typologies de logement, T2, T3, T4, T5, T6. Le plan permet aussi la libre appropriation de l’espace intérieur par les ménages. Les cloisons intérieures peuvent être construites ou déconstruites par les habitants selon les typologies et l’évolution des ménages et les choix d’aménagement. Chaque logement possède son entrée et un espace extérieur privé de type cour. A terme la cour peut être couverte pour devenir un espace de type varangue supplémentaire.

 

 

 

Des principes du confort passif

Apporter un confort thermique intérieur de façon passive nécessite de concevoir un logement de façon à ce qu’il apporte par lui même des solutions aux contraintes du climat local. Mayotte est situé en zone tropicale, le climat y est tout au long de l’année chaud et humide, avec un confort ressenti allant de la limite de l’agréable à oppressant, voir étouffant entre décembre et avril (100 % d’humidité et 30°C).

 

 

 

Mise en situation sur le site de Boboka à Mamoudzou

A partir de la typologie de base de l’appartement 4 pièces, le projet a été adapté pour s’insérer sur le site très urbain et dense de Boboka. Nous avons sur le site de 200m2, un bâtiment d’environ 300m2 répartis sur 3 niveaux en 4 logements différents : un T4, un T5, un T3 et un deuxième T3 assorti à un local commercial de deux pièces (apparenté donc à un T5). L’accès principal aux logements se fait en fond de parcelle, un des logements et le local commercial sont desservis directement sur rue.

 

Insertion urbaine
Le bâtiment est séparé de l’espace public par une clôture pour assurer la sécurité de l’immeuble. Les accès aux logements se font directement depuis la rue ou à travers un espace partagé qui comporte des locaux de service (local poubelles, boite aux lettres, parking motos). Un des logements au rez-de-chaussée comporte un local commercial de 26m2 donnant directement sur rue en contrebas de la parcelle. L’intégration de l’activité économique à l’immeuble inscrit le nouveau bâtiment dans le contexte urbain de la rue Boboka, ajoute à l’attractivité commerciale déjà présente dans le quartier et aide à l’insertion sociale de nouveaux habitants. Compte tenu de la petite taille de la parcelle (200m2 pour 4 logements) et de la destination très sociale des habitations les espaces de stationnement demandés dans le PLU ne sont pas assurés à la parcelle.

 

>

Please scroll

Vue arrière

Exemples des différents usages possibles dans les logements

Vue intérieure d’un logement

Plan de masse du projet sur le site de Boboka à Mamoudzou

Elevation de la façade Sud

Vue arrière

Exemples des différents usages possibles dans les logements

Vue intérieure d’un logement

Plan de masse du projet sur le site de Boboka à Mamoudzou

Elevation de la façade Sud

Collaborateurs

Fieldwork
+
Elias Jean
Josué Olguin

 

Alteralia

Egis Bâtiments

JK Structure

Programme

Logements

Client

PUCA – Plan Urbanisme Construction Architecture

Appel à propositions TOTEM

Année

2022

Localisation

Mayotte

Surface

267m2, pour 4 logements

Budget

Phase

Appel à propositions