<

L’objet de cette étude est la requalification d’un ancien bâtiment d’habitation et d’une grange. Ce patrimoine privé, actuellement inoccupé, est inscrit dans la liste des bâtiments remarquables de l’institut slovène de protection du patrimoine culturel. Localisé en cœur de village, la réhabilitation de ce bâtiment prend tout son sens dans le cadre du réaménagement du centre-ville, actuellement en cours.

A travers le croisement des différents facteurs territoriaux et techniques, cette étude cherche à définir les différentes activités qui prendront place dans ce nouvel équipement. Elle fait part de l’analyse du contexte du site et de l’état de lieux du bâtiment. Il en suit les prescriptions programmatiques issues de cette recherche.

Afin d’établir un projet cohérent avec son contexte, ce document relève quelques questions. Quels sont les atouts de l’environnement et quels sont les besoins de la population ? Quels interlocuteurs sont susceptibles d’intervenir dans la fabrication de ce projet ? Comment les différents éléments peuvent s’articuler, à quelles échéances ? Cette étude a l’ambition de lancer les premières réflexions dans le sens du démarrage de ce processus.

Le projet de restructuration de la maison Ambrozic répond à la fois à la vocation touristique du village de Mojstrana et aux besoins de sa population. Cette double orientation cherche à inscrire ce projet dans son territoire tout en répondant au potentiel de développement local. Il s’agit aussi de la restauration d’un patrimoine culturel, d’où l’intérêt également public de l’opération.

Programme

La restructuration proposée pour la maison Ambrožič est structurée par deux activités principales : l’hébergement et la restauration.

Une importante offre d’activité de loisirs est présente tout autour de Mojstrana, parcours de randonnée, domaines skiables, compétitions sportives, sites naturels, équipements culturels, entre autres. Cela représente un potentiel important d’accueil. L’offre d’hébergement ici proposée se veut diversifiée, touchant ainsi un large public. Les familles pourront bénéficier de confortables chambres privatives, équipées de sanitaires et douches, lits doubles et lit d’appoint. Un public plus jeune pourra être accueilli dans des spacieux dortoirs, des espaces communs seront également aménagés à proximité. Seront proposé aux voyageurs, en plus de la zone de restauration, un service dédié aux soins du corps. Une permanence dans la zone accueil viendra assurer l’accompagnement et la mise à disposition d’informations aux visiteurs.

Dans ce nouvel équipement une deuxième activité viendra compléter la première et s’ouvrira également aux habitants du village. Il s’agit d’une zone de restauration avec un bar/café, une salle de restaurant et une cuisine professionnelle. Suite aux entretiens menés avec les différents acteurs locaux, nous avons pu constater le manque d’une offre de qualité dans ce sens. Cette activité viendra satisfaire ce besoin. Un service à table sera assuré dans la salle principale, une partie de la cuisine pouvant être ouverte sur cette pièce. Deux services seront assurés, midi et soir. Cette grande salle pourra aussi servir ponctuellement comme espace polyvalent pour les habitants. Le bar/café comptera avec un espace comptoir et une partie salon en lien avec la terrasse. La cuisine proposée s’appuiera sur les produits locaux, une grande diversité de petits producteurs se trouve à proximité du site.

Ces deux activités seront réparties dans les deux corps de bâtiment existants, la zone d’hébergement dans le bâtiment d’habitation et la zone de restauration dans l’ancienne grange.

Une attention particulière est donnée au porche qui relie ces deux corps de bâtiment. Véritable point d’articulation entre les deux volumes, cet espace prendre d’avantage d’importance. C’est déjà aujourd’hui à cet endroit que sont accrochées les traces de l’histoire du bâtiment, on y retrouve une plaque commémorative à l’honneur de Mihael Ambrožič et des éléments décoratifs retraçant l’expansion des exportations de ses ruches d’abeilles à travers l’Europe. Ce caractère patrimonial est préservé et même renforcé. Il s’agira de l’entrée principale de l’équipement, il remplit ainsi la fonction d’un hall, un dispositif de fermeture de cet espace extérieur pendant les périodes hivernales est envisagé.

Ces activités s’articulent entre elles et interagissent avec le tissu local, proposant ainsi un nouveau service de qualité aux habitants du village et aux touristes de passage.
Cet équipement d’une surface utile d’environ 600m² propose à la ville et à ses habitants une offre complète d’hébergement et de restauration avec autour de 50 lits et 80 couverts. L’accueil de grands groupes de touristes au sein d’un même bâtiment sera rendu possible par ce projet. L’espace du café et du restaurant représentera l’interface d’échange entre les deux catégories d’usagers, les touristes et les habitants. La salle de restauration de 100 m² pourra servir également de salle commune aux moments des fêtes du village.

Le modèle économique envisagé implique des interlocuteurs privés et publics, vu la multitude d’enjeux relevés, autant patrimoniaux, économiques que sociaux. Des partenariats variés sont à encourager dans ce sens.

A l’aboutissement de ce processus, la maison Ambrozic jouera à nouveau un rôle principal dans le développement de Mojstrana et elle deviendra un nouveau point de repère pour la population locale.

>

Please scroll

Villages de Mojstrana au sud et Dovje au nord

Situation centre-ville Mojstrana

Vue de l’immeuble depuis le jardin

Vue du jardin vers le paysage

Situation centre-ville Mojstrana

Vue de l’immeuble depuis le jardin

Vue du jardin vers le paysage

Collaborateurs

Marcos Da Silva, programmiste

Andrej Bernik, architecte

Programme

Restructuration d’une ancienne ferme

Client

Privé

Année

2016

Localisation

Mojstrana – Slovénie

Surface

605 m²

Budget

Phase

Programmation